Un périple citoyen

1 an, 1 van, 66,7 millions de personnes : la parole est aux citoyen-ne-s !

La démocratie n’est pas un sport de spectateur. J’ai donc décidé d’y prendre une part active.

LogoDDFCoul+Transp3.pngDans un an aura lieu l’élection présidentielle. De plus en plus de nos compatriotes tournent le dos au système politique, ses représentants, et ses élections. Cette révolution froide ne signifie pas pour autant qu’ils n’ont pas d’opinions, pas d’idées, ni rien à dire. Bien au contraire.

Alors je vais faire le tour de la France pendant une année, dans un van aménagé, afin de relever cette parole citoyenne et lui donner autant d’écho qu’il me sera possible, sans filtre ni parti-pris, sans récupération ni biais sondagier.

Avec l’aide d’une petite équipe sédentaire, nous avons établi un parcours en spirale, qui partira le 22 avril d’Amiens et m’amènera, un an plus tard, jusqu’aux alentours de Bourges.

A chaque étape, je tiendrai un petit stand où tout le monde pourra venir remplir les formulaires de doléances. Ce formulaire est aussi imprimable directement sur ce site, dans l’onglet Doléances.

Nous comptons sur la participation d’associations, de réseaux, et des médias locaux (comme certains nationaux) pour nous aider et donner un maximum d’écho à cette aventure.

Afin d’assurer une représentativité valide de la population, les étapes seront définies selon des critères de niveau de vie, du type et de la taille de la zone d’habitation.

Carte de France V3.jpg

Durant tout ce périple, je vais réaliser un documentaire dans lequel j’interrogerai une partie des citoyen-ne-s que je vais rencontrer. A chaque fois, pour chaque entretien, je vais demander à me faire héberger par les intervenant-e-s. Cette initiative s’inscrit dans le temps long d’une année, il nous semble important d’inscrire également les entretiens dans ce temps long, qui permettra une plus grande proximité ainsi qu’une contextualisation du discours.

Vous pensez que la démocratie doit être au cœur de notre République ? Que le peuple doit pouvoir s’exprimer en-dehors du cadre très restreint d’élections qui lui imposent des choix dans lesquels il ne se reconnaît pas ? Que le système est grippé, accaparé par une caste qui ne défend que ses propres intérêts, déconnecté de la réalité des citoyen-ne-s ? Qu’il doit être modifié ou révolutionné ? Que pour cela, il faut que chacun et chacune puisse exposer ses problématiques, exprimer ses revendications, proposer ses solutions… bref déposer ses doléances ?

Alors ce projet est le votre.